Dans un arrêt en date du 18 septembre 2019, la Cour de cassation indique très clairement que « (…) le juge ne peut sans heurter l’autorité de la chose jugée attachée à la transaction, trancher le litige que cette dernière avait pour objet de clore en se livrant à un examen des éléments de fait et de preuve pour déterminer le bien-fondé d’une demande en requalification »

 

Rappel des faits

Une salariée avait consenti à une transaction à hauteur de 5 mois de salaire.

Cette dernière avait saisi le Conseil de Prud’hommes en contestant le protocole transactionnel avec pour argument que son contrat de travail à durée déterminée pouvait être requalifié en contrat à durée indéterminée par les juges et qu’ainsi la somme de 5 mois de salaire était dérisoire.

La Cour de Cassation dit NON !

Cass. Soc. 18 septembre 2019, n° 18-19.693

 

Le juge ne peut pas annuler une transaction par une décision sur le fond.

En effet, on ne peut pas juger le fond du dossier pour tirer la conséquence de l’annulation de la transaction.

les causes de nullité de la transaction

Pour la Cour de Cassation, les causes de nullité de la transaction telles qu’elles étaient jugées antérieurement sont :

Conclusion

Le protocole transactionnel, mécanisme qui met fin au litige doit donc être mise en place avec rigueur afin d’éviter tout contentieux.

Pour plus de renseignements, nous vous invitons à vous rapprocher de la SELARL BADJI & DISSARD Avocats, intervenant en droit du travail.

Ces articles pourraient vous intéresser :